CÔTE RELATIONS

ETRE ACTEUR OU SPECTATEUR?

Si des signes flagrants de Burn Out et des changements comportementaux se présentent chez un collègue de travail, un membre de votre équipe etc… invitez-le(la) à en parler ou à s’adresser à son médecin généraliste.
L’ENTOURAGE : Les proches sont souvent les mieux placés à se rendre compte des symptômes de cette souffrance, et parfois bien avant que la personne elle-même puisse conscientiser ce qui lui arrive. La personne qui glisse vers un burn-out nie souvent les signes précurseurs, même si ils sont évidents, ou les minimise. Le rôle de l’entourage dans la prise de conscience du processus du Burn Out est primordial. Si celui-ci est attentif aux symptômes évoqués ci-dessous, il peut non seulement déclencher un prise de conscience mais par là-même aider la personne à l’éviter ou à en sortir plus rapidement en évitant que cela s’aggrave.
L’ISOLEMENT : Au travail comme dans sa vie privée, la personne s’isole de plus en plus et ses relations avec les autres changent pour devenir plus tendues et donc plus difficiles à gérer. Cette personne semble ne plus avoir d’intérêt pour les autres alors qu’elle était empathique, ne prend plus en compte leurs préoccupations et paraît ainsi de plus en plus insensible. Alors qu’elle était de nature confiante et ouverte la méfiance et la susceptibilité deviennent chroniques et elle perd bizarrement tout humour! Elle se replie sur elle-même et se réfugie dans le silence.
LE NÉGATIVISME : Elle se plaint de plus en plus de son travail : tout lui devient insupportable, l’irrite, des personnes qu’elle appréciait avant aux situations qu’elle gérait sans encombre… Elle appréhende donc toute nouvelle journée de travail car perd l’envie d’y aller ! Cette personne s’enferme dans un négativisme prédominant.
L’ATTENTION! Le rôle du manageur ou responsable, sur le lieu de travail, est de se montrer attentif! S’il note des absences régulières ou, à l’inverse un surinvestissement dans le travail (plus de temps passé mais moins de rendement), il se doit de réagir. Regardez mieux la personne et posez vous ces questions :

  • A-t ’elle plus de difficultés à prendre des décisions?
  • Sa créativité a-t ’elle chuté?
  • A-t ’elle moins de relations avec ses collègues?
  • Ou plus de mal à gérer les relations avec les clients (le public)?

Et si oui, alors aidez cette personne dans sa prise de conscience des effets du Burn Out afin de de l’éviter ou de le gérer ensemble !

Une réponse à “CÔTE RELATIONS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *